• Karine GAUTHIER

Mettre à profit le confinement

Cette période de confinement qui nous est imposée, peut être mise à profit pour se poser, réfléchir sur soi, sur sa vie, sur notre société. Pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, au moins 1/3 de la population mondiale se retrouve confinée chez elle.

Comment mettre à profit ce temps qui nous est donné pour améliorer ce qu'on est, notre vie et réfléchir à la société idéale dans laquelle nous aimerions évoluer?


Joie, intelligence et jeux

Ma vie, le bilan


Prendre du temps pour soit pour faire du tri dans son habitat mais aussi en soi, dans sa vie. Se poser un instant, se couper de tous les médias pour se centrer sur soi. Peu de personnes ont l'habitude de cet exercice. Et si vous tentiez de le faire, ne serait-ce qu'un petit quart d'heure quotidien?


Installez de façon à ne pas être dérangé. Mettez le portable sous silence. Vous pouvez prendre un papier et un stylo si vous le souhaitez pour vous aider ou vous enregistrer si c'est mieux pour vous. Refaites cet exercice plusieurs jours de suite.


- Qu'est ce qui vous plaît dans votre vie? Qu'est ce qui vous met en joie?

Noter tout ce qui vous plaît dans votre vie, tout ce qui fait que votre vie est plaisante et que vous l'aimez, jusqu'au plus petit détail. Listez tout sans trop y réfléchir. Vous pouvez catégoriser d'un point de vue professionnel, familial, environnemental, amical, social...


-Qu'est ce qui vous déplaît dans votre vie?

Osez dire sans tabou ce que vous n'aimez pas dans votre vie. Listez tout ce qui vous déplaît dans tous les domaines.

-Qu'aimeriez-vous faire comme activités que votre vie ne vous permet pas de faire?

-Globalement, comment vous sentez-vous? Quelles émotion est la plus présente au quotidien?

-Comment sont vos amis, votre famille, vos collègues de travail? Comment vous sentez vous en pensant à eux?

- Quel est votre niveau de stress? (je vous laisse aller sur les articles du blog sur le stress pour connaître les symptômes du stress)

- Vous sentez vous en bonne santé?

Définition de la santé selon l'OMS : « La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. »

Listez vos différents maux physiques, blessures psychologiques, votre degré de bien être intérieur et dans la société.

- Y a t-il des blocages?

Pour répondre à ces questions (la liste n'est pas exhaustive), prenez plusieurs jours afin de compléter au fur et à mesure. Prenez le temps de faire ce premier bilan.



Ma nouvelle vie après le confinement


Ce bilan fait, analysez-le sans jugement. Vous pourrez ensuite définir ce que vous aimez et avez envie de garder dans votre vie et ce que vous avez envie de changer. Faites le comme si c'était possible, pour avoir la vie idéale pour vous sans vous préoccuper des contraintes dans un premier temps. Ne vous mettez aucune barrière à cette nouvelle vie. Osez rêver cette vie idéale pour vous, écrivez là ou enregistrez-vous en la décrivant oralement. Relisez vous ou écoutez vous et peaufinez peu à peu cette vie idéale. Osez le faire sans vous limiter! Passez à nouveau plusieurs jours à cet exercice. Amusez vous à imaginer une vie meilleure pour vous. La joie est votre plus grand guide. Osez imaginer que cela est possible. Vous pouvez la dessiner, la mettre en musique, la chanter. Osez la créativité tout en vous amusant.


Le stress ? moi? connais pas!

Du rêve à la réalité


Certains aspects de votre vie qui ne vous conviennent pas peuvent être changés assez facilement. Bien souvent néanmoins le changement se fera progressivement, pas à pas. J'aime beaucoup la technique des petits pas quel que soit le domaine. Par exemple, si vous êtes stressé en permanence, il est impensable de devenir calme du jour au lendemain simplement en le décidant. par contre, il est possible de commencer à faire des exercices de respiration, puis à trouver ce qui nous calme (sophrologie, méditation, sport, activité manuelle...), puis à supprimer au maximum les facteurs stressants quand cela est possible.... Pour chaque changement, dans votre vie, avancez pas à pas sans oublier vos objectifs finaux. Ceux-ci d'ailleurs peuvent aussi évoluer dans le temps, soyez flexible. Soyez acteur de votre vie, cessez de la subir. Votre meilleur guide est la joie pour tout ce que vous faites.

Vous pouvez aussi lister vos priorités, ce qu'il y a de plus important pour vous, en correspondance avec vos valeurs profondes. Il est important de vivre en concordance avec ses valeurs profondes. Pour vivre votre vie idéale, vous aurez constamment des choix à faire. Aucun choix n'est fondamentalement mauvais, mais il a forcément des conséquences dont certaines sont prévisibles. Osez faire des choix dont vous assumerez les conséquences en conscience. Il sera toujours temps de prendre de nouvelles décisions, si un choix se révélait ne pas vous convenir. La vie est faite de choix à faire en permanence. Rester immobile, a des conséquences aussi et n'apporte rien à terme.


Chaque jour, nous faisons des choix

Qu'est ce qui peut vous bloquer?



La plupart de vos blocages viennent de l'intérieur de vous même alors que bien souvent vous les cherchez à l'extérieur. Qu'est ce qui peut être bloquant en vous? Vos blessures, vos peurs, votre anxiété, vos émotions non travaillées, vos croyances sont autant de facteurs qui peuvent contribuer à une certaine stagnation. Pour lever ces blocages, un voyage en vous même est nécessaire. Les causes ne sont jamais à l'extérieur de vous. profitez du fait que vous êtes immobilisé chez vous pour faire ce voyage, cette découverte de vous même, la clé du changement se trouve en vous. Devenez acteur de votre vie, ce qui n'est pas évident dans une société qui nous pousse à être plutôt passif globalement.



Commencez par changer en vous ce que vous voulez changer autour de vous. GANDHI.

J'aime beaucoup ce concept qui est très juste. Osez commencer ce voyage intérieur pendant le confinement, et gardez toujours un peu de temps pour le poursuivre ensuite (vous pourrez vous faire aider si nécessaire). C'est un chemin qui prend du temps mais qui est nécessaire pour vivre ensuite en conscience et décidez en pleine conscience de ce qui est bien pour vous. C'est très libérateur et vous en apprendrez énormément sur le magnifique être que vous êtes.


De sa vie à la vie en communauté


Nous sommes des êtres grégaires. c'est à dire que nous aimons vivre en groupe, en communauté. Si vous interrogez les gens autour de vous en ce moment, ils vous dirons que l'isolement, le manque de lien social est ce qu'il y a de plus difficile à supporter. C'est valable pour une grande majorité. L'être Humain vit en société. Le temps du confinement peut nous amener à réfléchir à notre société actuelle. Vous pouvez vous poser les mêmes questions que pour vous même, faire un bilan de la société telle que vous la voyez. Il ne s'agit pas là de critiquer mais de rester factuel.

Dans un second temps, imaginez quelle société vous aimeriez voir apparaître sans vous soucier du comment. Décrivez là par écrit ou par oral. Prenez du temps là encore, pour le faire. Visualisez vous dans le bonheur de vivre dans cette société idéale pour vous.


Demander vous comment faire pour vivre mieux ensemble, dans le partage, l'empathie, la mise en commun d'idées, de connaissances... La encore, quelles valeurs qui vous sont propres, sont indispensables à la vie en communauté? Renseignez-vous sur ce qui existe déjà, sur ce qu'on peut mettre en place rapidement.

Dans quels domaines aimeriez vous participer dans cette nouvelle société? Chacun d'entre nous avons des talents, des connaissances qui nous sont propres. Et si nous commencions à faire évoluer cette société dans laquelle nous vivons tous, en faisant ce que nous aimons faire.

Mettons nos intelligences en commun. La force d'un groupe c'est sa diversité. D'un groupe émerge plus d'idées que d'un seul cerveau. Je l'ai vérifié de nombreuses fois. Comme pour vos vies, osez devenir acteur de notre société. Éditons de nouvelles règles pour pouvoir nous exprimer et agir pour décider de la société que nous voulons construire. Osons changer les règles.

la destinée du monde est entre nos mains


Le COVID 19 nous a obligés à nous confiner, choix gouvernemental, alors mettons à profit ce temps pour nous recentrer sur nous, sur ce qui est bien pour nous, nos enfants, nos vies et notre société. Prenez le temps de vous informer, d'acquérir de nouvelles connaissances, compétences et d'ouvrir votre champ des possibles plus largement. Le temps est précieux, ne le gaspillez pas et osez créer votre vie.