• Karine GAUTHIER

La sophrologie et les états modifiés de conscience


Que permet la sophrologie?


La sophrologie est une technique qui utilise la voix qui permet d'une part de détendre le corps et l'esprit et d'autre part, vous permet d'être en contact avec votre inconscient ou votre essence selon les besoins. Si le terme d'inconscient est aujourd'hui bien connu, vous pouvez vous demander ce que j'entends par «essence». L' « essence » est pour moi ce qu'on appelle aussi la grande conscience ou l'âme. Elle représente la partie haute de votre être. Lors de la séance de sophrologie, votre corps se détend et peu à peu, vous êtes dans un état modifié de conscience, l'état alpha (8 à 12 Hz). Si je poursuis la séance vous pouvez aller jusqu'en état thêta (4 à 8 Hz) qui est un autre état modifié de conscience. En hypnose, cela s'appelle entrer en transe. Ce terme peut faire peur. Or, vous connaissez parfaitement l'état alpha ou l'état thêta dans la mesure où vous le vivez au quotidien. Vous êtes en état alpha au moment où vous basculez dans le sommeil par exemple, mais aussi quand vous méditez. Les Chamans connaissent cet état lors de leurs transes. Vous êtes en état alpha chaque fois que vous créez. Par exemple, lorsque vous écrivez ou que vous peignez ou réalisez une création avec vos mains ou encore que vous jardinez. Vous êtes en état alpha. L'état thêta vous le vivez chaque nuit en sommeil profond ou en méditation très profonde ou encore en transe profonde. A l'état d'activité normal, l'état bêta, (12 à 30Hz), vous vaquez à vos occupations et c'est votre mental qui prédomine. Lorsque par différentes techniques, vous passez de l'état bêta à l'état alpha ou thêta, votre mental s'endort laissant place à une autre part de vous même soit l'inconscient, soit la grande conscience ou essence. Vous devenez de plus en plus conscient.
les états modifiés de conscience

Pourquoi entrer en contact avec son inconscient?


L'inconscient gère la plus grande partie de votre vie sans que vous n'en ayez conscience d'où son nom. Entrer en contact avec votre inconscient permet de guérir des blessures profondes dont vous ignorez l'existence mais qui ont des conséquences dans votre quotidien. Cela permet de guérir les blessures de l'enfant que vous avez été. Cela permet de modifier des comportements qui ne sont plus opportuns pour vous, voire qui vous entraînent dans des situations dangereuses pour vous. Par exemple vous rencontrez toujours le même type de partenaires et vous ressortez détruit(e) de la relation. Quand vous êtes face à ce genre de situations, il est important de travailler en collaboration avec l'inconscient pour changer cette façon de fonctionner et attirer à vous des partenaires qui vous respectent et vous conviennent. Si vous avez changé de travail plusieurs fois et que chaque fois vous retombez dans un environnement où vous n'êtes pas respecté(e), par exemple, là encore il est bon de travailler avec son inconscient pour changer votre façon de faire. Les exemples sont nombreux. Chaque fois qu'une situation désagréable se répète plusieurs fois dans votre vie, il y a une raison inconsciente qu'il est nécessaire de connaître afin de changer les choses. Peu à peu, vous attirerez dans votre vie des situations qui sont bien pour vous. Vous apprendrez à mieux vous connaître, en profondeur. Vous pourrez le faire grâce à la sophrologie par exemple. C'est une véritable libération et le début de la vie en conscience.
guérir ses blessures

Pourquoi entrer en contact avec sa grande conscience?


En état alpha ou thêta, vous pouvez aussi entrer en contact avec votre grande conscience ou âme. C'est la part haute de vous même, celle qui normalement devrait vous guider et vous amener à ce qui est le mieux pour vous. La plupart des gens se laisse bien involontairement guider par l'inconscient et le mental. Pour mieux comprendre de quoi je parle, je vais faire un parallèle avec les jeux vidéos. Lorsque vous jouez à un jeu vidéo, vous avez un personnage qui vous représente sur le jeu. Il a des caractéristiques particulières, des points de force, de vie, de magie.... Il est représenté physiquement, il peut être petit, grand, sage, guerrier.... Il peut même avoir un nom. Vous êtes le joueur (la grande conscience), le personnage est le mental dans votre corps. Lorsque vous jouez une partie, vous croisez d'autres personnages eux mêmes représentant des joueurs que vous ne connaissez pas. Lorsque vous jouez, vous pouvez vous identifier totalement à votre personnage. Vous devenez ce personnage et vous évoluez dans son monde oubliant qui vous êtes vraiment c'est à dire le joueur. C'est ce qui se passe pour la plupart des humains. Ils oublient qu'ils sont en réalité les joueurs (la grande conscience) et pensent qu'ils sont uniquement le petit personnage avec un corps et un mental. A chaque partie qu'ils jouent (vos différentes incarnations), la même chose se reproduit, le joueur perd conscience de qui il est et s'identifie au personnage.
joueur et personnage

Quand vous commencez à expérimenter les états modifiés de conscience, vous prenez peu à peu conscience que vous êtes aussi autre chose que ce corps et ce mental. Vous prenez conscience que vous êtes bien plus vaste. Renouer avec votre grande conscience peut être difficile. Pour certaines personnes, ça peut venir d'un coup, à la suite d'une E.M.I (expérience de mort imminente) ou d'un traumatisme important, accident, décès d'un proche …. mais la plupart du temps, renouer avec sa grande conscience demande du temps et de la persévérance (des années, une vie entière). Là encore, vous pourrez le faire en expérimentant au quotidien les états modifiés de conscience et en vivant l'instant présent. C'est ce qu'on appelle se centrer. On retrouve son centre, sa grande conscience dans le moment présent. Nul besoin d'être un chaman ou un moine hindou, vous pouvez le faire dans votre quotidien en faisant les choses en conscience. Mettez de la conscience dans chaque chose que vous faites. Par exemple prenez votre douche en conscience en étant concentré sur ce que vous faites, l'eau qui coule sur vous et vous nettoie, la sensation du savon sur votre peau. Nettoyez-vous à tous les niveaux, physique, émotionnel... Nettoyez tout ce qui vous gêne en vous en même temps. Nettoyez vos cellules, vos organes... Utilisez votre imagination tout en étant à ce que vous faites. Lorsque vous mangez, regardez ce que vous mangez, goûtez longuement les plats, mâchez doucement, sentez le plat, ressentez les sensations nombreuses dans votre bouche. Soyez conscient(e) que ces aliments vous nourrissent, nourrissent votre organisme tout entier. Remerciez des bienfaits qu'ils vous apportent. N'avalez plus la nourriture sans faire attention. Soyez attentif à ce que vous mangez. Dans toutes vos activités concentrez-vous sur ce que vous faites, sur le plaisir ou le déplaisir que vous ressentez, sur les émotions que ça fait émerger... cela demande beaucoup d'attention et de persévérance chaque jour car le mental a plus d'un tour dans son sac pour vous entraîner là où il a envie et dans des pensées récurrentes pas toujours bonnes pour vous.
Vivre pleinement l'instant présent

Soyez attentifs à vos pensées. Certaines pensées sont fausses mais par habitude, vous y croyez. Longtemps, je disais « je suis toujours fatiguée ». Puis dans ma vie, j'ai pu enfin connaître le plaisir de me reposer en profondeur. Il était temps. Mais la pensée « je suis toujours fatiguée » restait en moi même après des mois de repos. Je me réveillais en pensant, « je suis fatiguée » et plusieurs fois dans la journée, « je suis fatiguée » s'imposait à moi. Jusqu'au jour où je me suis posée la question « est-ce vrai ? Et chaque fois que j'avais la pensée « je suis fatiguée », je me posais la question « est-ce vrai » ? La réponse variait, parfois c'était vrai, d'autres fois ça n'était pas vraiment et quand je pensais « je suis toujours fatiguée », je faisais un bilan de ma journée et je constatais que je n'avais pas été fatiguée tout le temps. Par contre quand c'était vrai, dans la mesure du possible, je m'octroyais du temps pour me reposer. Je suis passée de « je suis toujours fatiguée » à « il m'arrive d'être fatiguée » ce qui m'a permis de mieux voir quand je devais me reposer. Un autre exemple sur la douleur. Pour avoir une fibromyalgie, maladie qui induit des douleurs et une fatigue chronique, je sais à quel point la douleur peut être envahissante et à quel point le mental l'entretient et ne nous lâche plus avec cette douleur. Aujourd'hui, quand j'ai une douleur, je fais le tour de mon corps et je constate dans quelle partie de mon corps j'ai mal mais surtout je constate que tout mon corps n'est pas en souffrance. certaines parties de mon corps sont sereines. D'autres sont douloureuses. Dans un premier temps ce constat m'a permis de sortir de la pensées récurrente « j'ai mal partout ». Puis peu à peu, j'ai pu voir que la douleur était en général localisée et dans mon corps et dans le temps. Chaque douleur a un début et a une fin, même si par la suite, elle peut revenir. Lorsque vous constatez que 80% de votre corps va bien et n'est pas en souffrance, vous donnez tout de suite moins d'importance à la douleur. Elle perd de l'importance. Elle est circonscrite dans un espace plus petit. Là encore, en se plaçant en état modifié de conscience, vous pouvez agir et diminuer la douleur, la remettre à sa juste place. Plus vous sortez du mental, plus vous le voyez agir plus avec amusement. Plus vous devenez cet observateur que vous êtes, Plus vous devenez votre grande conscience. On appelle ça vivre en conscience. Peu à peu, vous laissez votre grande conscience reprendre les guides et vous mener là où c'est idéal pour vous. Ces nouvelles directions dans votre vie, sont parfois très différentes de ce que vous auriez pu vouloir ou imaginer. Mais elles vous emmèneront vers du mieux.

Vivre en conscience et changer le monde


Plus vous vivez en conscience, plus vous êtes capable de décider ce qui est bien pour vous. Vous savez que vous êtes responsable de qui vous êtes, de ce que vous pensez, de ce que vous faites. Vous changez votre façon de vivre, votre alimentation, votre façon d'être et de penser. Vous sortez des sentiers battus imposés par la société, les croyances. Vous cessez de vouloir entrer dans un moule qui ne vous convient pas et commencez à aller vers ce qui vous convient. Vivre en conscience, c'est faire des choix de vie pour mieux vous respecter, vous aimer, respecter et aimer les autres et la planète. Vous sentirez à quel point nous sommes tous reliés. Lorsque vous aurez conscience de qui vous êtes vraiment, de votre rôle à jouer et de votre lien à tout ce qui vit, naturellement vos priorités changeront. Vous n'aurez plus envie de détruire votre environnement, de mal vous alimenter. C'est un changement incroyable qui s'opère en vous. Plus vous vivez en conscience, plus vous sortez de la peur, du pouvoir. Vous allez vers plus d'amour, de respect, de paix. Imaginez un monde où la majorité des personnes serait en paix avec elles mêmes. Pensez-vous qu'il y aurait encore des guerres ? Pourquoi vouloir la guerre à des êtres dont vous savez qu'ils sont intimement liés à vous ? Nous sommes tous inter-dépendants. Plus vous vivez en conscience, plus vous ressentez cette inter-dépendance, plus vous agissez avec les autres. Vivre en conscience, c'est sortir du jugement. Vous cessez de vous juger vous même, et vous cessez de juger les autres. Dans les deux cas, que vous vous jugiez vous même ou que vous jugiez les autres, vous vous faites du mal. Lorsque vous cessez de juger que ce soit vous même ou les autres, vous vous donnez la possibilité d'être mieux. Vivre en conscience, c'est sortir de l'illusion du mental, et de toutes les souffrances qu'il induit. C'est retrouver une paix profonde en vous. Rien que pour ça, ça vaut le coup de faire chaque jour le nécessaire pour être de plus en plus, l'être merveilleux et conscient que vous êtes. Il y a tellement d'autres avantages à vivre en conscience. Plus de personnes vivront en conscience, plus l'être humain vivra en harmonie avec la nature et la planète qui nous héberge. C'est à chacun de nous d’œuvrer pour vivre plus en conscience. R(éveillez)-vous ! « Chacun de nous peut représenter une différence réelle et substantielle sur cette planète. En vous engageant personnellement dans une quête de la conscience, vous assurerez vraiment un rôle marquant dans la transformation du monde ». Shakti GAWAIN écrivaine #sophrologie #conscience #âme #grandeconscience #inconscient #instantprésent #paix #monde #développementpersonnel #évolution #éveil