• Karine GAUTHIER

L'artichaut, le développement personnel et la terre

Quel est le lien entre l'artichaut, le développement personnel et la terre? C'est ce que je vous laisse découvrir dans ce qui suit. J'utilise l'image de l'artichaut pour expliquer le développement personnel. Quant au lien avec la terre.... ;-)))



l'Etre humain et la terre


Qu'est-ce que le développement personnel ?


Le développement personnel, c'est un voyage au cœur de soi même pour découvrir notre être véritable, notre essence profonde. C'est un voyage à la découverte de nous même. C'est un voyage au plus profond de notre être intérieur, qu'on peut appeler notre Essence, notre source intérieure, notre grande conscience. Peu importe le nom qu'on lui donne, lorsqu'on ouvre son cœur, il peut diffuser son Amour à l'intérieur de nous et à l'extérieur. Tout est en nous et le développement personnel représente le chemin que chacun d'entre nous, pouvons parcourir pour retrouver notre Essence, notre moi véritable, notre âme. Je lui donne des noms différents mais ils représentent la même chose. Le chemin sera différent pour chacun, le bon chemin est celui qui vous mènera vers votre Essence. Ce chemin à parcourir prend du temps mais ça vaut le coup.

La métaphore de l'artichaut


Visualiser-vous comme un artichaut, ce délicieux légume. Drôle de comparaison, n'est-ce pas. Je vous explique.

Lorsqu'on mange un artichaut, on enlève les feuilles les unes après les autres pour arriver jusqu'au cœur, le morceau le plus tendre et le meilleur. Les première feuilles sont petites et faciles à enlever. Elles correspondent à de petites blessures, de petites peurs, de petites choses faciles à améliorer en nous. Si on ne les enlève pas, on ne peut pas accéder aux feuilles plus grandes et plus charnues.

Lorsqu'on a enlevé les petites feuilles, on commence à manger de plus grosses. Il faut gratter plus fort pour manger la partie comestible. On arrive là sur nos blessures principales, celles qui reviennent fréquemment dans notre vie. On peut les travailler de nombreuses façons. Il existe beaucoup de méthodes aujourd'hui. Choisissez celles qui vous conviennent. Le travail se fait dans notre vie actuelle, dans notre généalogie familiale et parfois aussi d'un point de vue karmique (vies antérieures).

Sous ces grosse feuilles, il y en a de plus petites qui représentent tous les petits aspects de nos blessures. Elles s'enlèvent facilement et on peut en manger plusieurs à la fois. Ça prend un peu de temps et c'est nécessaire.




Sous ces petites feuilles, on découvre des poils qui ne se mangent pas mais qu'on doit impérativement enlever pour arriver au cœur de l'artichaut. Ces poils collants qu'il faut arracher représentent nos gros traumatismes, ceux qui nous ont fait le plus souffrir, ceux dont les racines sont le plus profondément enfouies en nous. En général, nous nous en libérons avec l'aide d'une autre personne qui nous guidera, une personne qui a elle même fait ce travail, c'est mieux.

Lorsqu'on enlève les poils de l’artichaut, ça n'est pas très agréable, mais c'est somme toute assez rapide. S'il a fallu enlever toutes ces feuilles pour arriver aux plus gros traumatismes, c'est pour nous donner la possibilité de s'en libérer avec le moins de douleur possible. Tout est parfait dans notre évolution personnelle.

Enfin on arrive au cœur de l'artichaut, au cœur de notre être, on découvre notre Essence, notre Source, notre grand conscience... On découvre que nous avons en nous tout ce qui nous est nécessaire. Nous commençons à diffuser notre lumière personnelle, à la répandre et à en faire profiter les autres.

Pourquoi parcourir ce chemin pas toujours facile ?


Lorsque nous arrivons à notre cœur, nous découvrons notre Essence, notre Etre véritable. Nous cessons d'être la petite personne qui vit dans son mental. Nous devenons notre Essence, nous devenons véritablement nous même. Nous vivons une immense sécurité intérieure, l'Amour véritable émane de nous et se diffuse naturellement. Nous devenons pleinement le créateur de notre vie. Nous nous guidons vers ce qui est le mieux pour nous. C'est confortable de vivre en étant pleinement soi même bien au delà du mental. Les pensées, les émotions continuent de nous traverser mais nous les laissons passer en spectateur sans leur donner de l'importance. Une chose encore, la peur, les angoisses cessent. Et si une peur vient à se présenter, tout comme les pensées on la laisse passer. C'est d'un confort sans pareil. Cette lumière naturelle que nous possédons tous en nous peut se diffuser dans tout notre être et bien au delà. Notre vision du monde change totalement. Le pouvoir, les peurs, les jugements qui appartiennent au mental disparaissent. Ils sont remplacés par l'Amour, la compassion, l'empathie le partage, l'entraide. Plus le nombre d'êtres humains aura retrouvé son Essence, son être véritable, plus le monde changera et progressera.

GANDHI l'a parfaitement dit « Commencer par changer en vous ce que vous voulez changer autour de vous »


De l'artichaut à la terre La meilleure façon de faire évoluer notre monde, c'est de changer nous même. Nous avons tous cette capacité en nous. Chacun vit son chemin personnel. Plus nous le vivons en conscience, mieux c'est. Découvrir qui nous sommes véritablement est un enjeu humain important. C'est important pour nous en tant qu'individu car notre vie s'en trouve profondément améliorée et pour l'humanité toute entière. L'enjeu est de taille car si nous voulons continuer à vivre sur cette terre, il est nécessaire de changer cette façon de vivre, donc de changer nous. Pour reprendre la phrase de GANDHI, si tu veux supprimer la pollution sur terre, nettoie d'abord ce qu'il y a à nettoyer en toi. Si tu trouves que les plastiques encombrent les océans et la terre, commence à nettoyer ce qui t'encombre, les blessures, les peurs, les pensées limitantes.... Notre pollution intérieure a atteint un paroxysme. La terre polluée, dévastée, encombrée de nos déchets est notre image dans le miroir. Elle nous montre ce qu'on ne voit pas en nous. « l’œil ne se voit pas, il lui faut son reflet dans quelque autre chose » William SHAKESPEARE Chacun peut apporter sa petite contribution de colibri pour reprendre l'expression de Pierre RABHI. Soyez l'exemple pour les autres. Ne vous occupez pas du chemin emprunté par votre voisin, parcourez le vôtre.

Imaginez un monde sans jugement, sans peur et sans pouvoir... Quel confort se serait.

C'est possible et c'est à chacun d'entre nous de le rendre possible.


prendre rendez-vous

#développementpersonnel #sophrologie #terre #bienêtre #guérison #conscience #mental