• Karine GAUTHIER

L'art de s'aimer partie 3 : l'effet miroir


Comment savoir qu'on s'aime ?


Quand vous arrêtez de vous insulter, de vous dénigrer, quand vous vous acceptez pleinement tel que vous êtes avec vos qualités et vos défauts, vous commencez à vous aimer de plus en plus. Vous êtes sur le bon chemin. Quand vous cessez de vous comparer aux autres, vous avancez à grand pas.

Une excellente façon de voir que vous vous aimez c'est quand vous cessez de juger les autres. En effet, les autres sont des miroirs. Ce que vous voyez en eux, c'est ce qu'il y a en vous. Quand vous critiquez quelqu'un, en réalité, c'est vous que vous critiquez.

La vie est une immense pièce de théâtre


Imaginez la vie comme une immense pièce de théâtre où chacun joue un rôle. Les autres vous aident en étant votre miroir. Ce que vous voyez d'eux, c'est ce qu'il y a en vous, Ce qu'ils voient de vous, c'est ce qu'il y a en eux.

« l’œil ne se voit pas, il lui faut son reflet dans quelque autre chose » William Shakespeare

Je donne un exemple concret :

Une personne critique son employeur. Elle trouve qu'il ne s'impose pas assez, elle en parle à ses collègues qui ne voient pas forcément la même chose qu'elle. Un de ses collègues, le voit plutôt hautain, par exemple. En réalité, ce qu'elle voit chez son employeur, c'est ce qu'il y a en elle. Prendre conscience que si elle voit que son employeur ne s'impose pas assez, c'est qu'elle même ne s'impose pas assez. A partir de ce constat, elle peut commencer à se poser les bonnes questions.

  • Quelle part d'elle même, ne s'impose pas assez ?

  • Dans quelles circonstances, domaines de sa vie ne s'impose-t-elle pas assez ?

  • A quelle fréquence, ne s'impose-t-elle pas assez ?

  • Que ressent-elle quand elle ne s'impose pas assez ?....

Tout ceci est à faire sans jugement. Elle constate tout simplement. Elle en prend note et va faire en sorte d'améliorer ce fait « elle ne s'impose pas assez ».

Une chose amusante pour illustrer l'effet miroir, quand je promène ma chienne, une basset-hound. Les personnes qui me disent qu'elles la trouvent grosse, sont en général bien en chair elles mêmes.


Je suis une basset Hound et je l'assume

Comment utiliser ce formidable outil ?


Chaque fois que vous jugez une personne, en réalité c'est vous que vous jugez. Lorsque vous avez admis ça vous pouvez avancer dans la connaissance de vous même, donc dans l'art de vous aimer.


Chaque fois que vous constatez que vous avez jugé ou critiqué une personne, ne vous fustigez pas, au contraire soyez reconnaissant envers vous même de l'avoir constaté. A partir de là posez-vous les bonnes questions comme dans l'exemple si dessus. Les réponses ne sont pas toujours évidentes. Parfois vous devrez vous faire aider par un thérapeute.

Par exemple, une personne que j'ai eu en sophrologie, trouvait que son employeur manquait de courage. En réalité, c'est elle qui manquait de courage. Il lui a fallu plusieurs semaines pour comprendre qu'elle manquait de courage pour changer d'emploi. Ce qu'elle voyait chez son employeur, était tout à fait juste pour elle. Après ce constat, elle avait fait quelques séances pour trouver le courage de partir ce qu'elle a finalement fait.

Osez voir en vous ce que vous constatez chez les autres, demande du courage mais ça vaut le coup. J'ai beaucoup utilisé pour moi même cet outil et je l'utilise encore.

« On voit la paille dans l’œil de son voisin, mais pas la poutre dans le sien » proverbe français

Parfois ça peut faire un peu mal de constater que le jugement qu'on porte sur l'autre est en réalité un jugement qu'on se fait à soi. Mais en être conscient ouvre les portes de la connaissance de soi et permet d'améliorer « l'art de s'aimer ». Tout ceci se fait dans la durée et demande d'être attentif à nos paroles. Ça demande un effort surtout au début mais c'est le début d'une grande aventure qui mène à la connaissance de soi.


La prochaine fois, je vous donnerai un outil supplémentaire pour mieux se connaître soi même. ...



#developpementpersonnel #aimer #effetmiroir #jugement

0 vue