• Karine GAUTHIER

L'art de s'aimer 4 : un nouvel outil pour mieux se connaître

Quel est cet outil?


La dernière fois nous avons vu, comment utiliser, l'effet miroir. Aujourd'hui le triangle ci-dessous va nous permettre d'approfondir la connaissance de nous même et voir comment sortir de nos blessures en prenant nos responsabilités. Ces deux outils sont complémentaires.


Voici cet outil au combien simple :


Comment comprendre le triangle ci-dessus ?


Les trois propositions sont à égalité :

les autres me critiquent = je critique les autres = je me critique moi. Avec la même intensité pour les trois.

Les autres me critiquent : c'est ce que je vois, ce que je peux constater et je peux voir à quel point ça fait mal, ça me blesse.


Je critique les autres : c'est difficile de s'en apercevoir par soi même, il faudrait le demander aux autres.


Je me critique moi : même chose c'est difficile de s'en rendre compte.

La seule chose qu'on peut voir c'est « les autres me critiquent », plus ça nous est douloureux, mieux on le voit.

Mais comment changer les choses ?


Les autres me critiquent : on ne peut rien y changer. En effet, difficile d'aller voir des personnes et de leur dire d'arrêter leur comportement. Plus c'est douloureux, plus vous vous l'infligez à vous même. Cela permet de voir à quel point on se critique soi même.


Je critique les autres : on peut difficilement savoir ce que ressentent les autres vis à vis de nous et de nos paroles.

Je me critique moi : c'est sur ceci qu'on peut travailler.

  • Quelle part de moi je critique ?

  • A quelle fréquence je me critique?

  • Dans quel domaine de ma vie, je me critique?

  • Est-ce que je critique mon corps, mes capacités... ?

Soyez attentif à tous les instants dans la journée où vous vous critiquez. Vous risquez d'être surpris. Faites le sans jugement, sans culpabilité. C'est un formidable outil pour mieux se connaître. Peu à peu en prenant conscience des critiques que vous faites sur vous, vous allez diminuer ces critiques et s'il vous arrive de vous critiquer, remplacer la critique par une phrase douce et positive à votre sujet. Remerciez vous d'avoir vu la critique que vous veniez de vous faire.


Comment savoir si je me critique moins, donc que je progresse ?


Rappelez vous toujours ceci :

les autres me critiquent = je critique les autres = je me critique moi, avec la même intensité Si vous vous critiquez moins, que vous êtes plus gentil avec vous même, les autres vous critiqueront aussi moins et seront plus gentils avec vous ou s'ils le font, ça ne vous fera plus rien. C'est simple à mettre en œuvre. C'est une attention de tous les jours mais ça vaut le coup car les résultats sont là. Être attentif à soi même est important car ça permet de vivre peu à peu en conscience et donc à moins dépendre de l'ego.

N'hésitez pas à mettre un triangle comme ci-dessus sur le frigo ou un lieu de passage afin de vous en souvenir.

Attention : Ne jamais culpabiliser quand vous vous apercevez que vous vous êtes critiqué. Vous pouvez remplacer le mot « critiquer» par :

  • Aimer

  • respecter

  • être méchant, vindicatif,

  • irrespectueux,

  • gentil,

  • aimable...

  • juger

  • détester....

La liste est infinie.


Le grand plus de cette technique

Cette technique est un des outils, avec l'effet miroir notamment qui permet de guérir ses blessures intérieures. Je reparlerai des blessures intérieures dans un autre article car c'est passionnant. Guérir ses blessures intérieures est un merveilleux challenge qui apporte bien être et sérénité.

Pour approfondir la question vous conseille les livres de Lise BOURBEAU qui m'inspirent énormément.


#saimer, #developpementpersonnel, #bienetre, #joiedevivre, #lasophrodekarine,, #sophrologie