• Karine GAUTHIER

Guérir son enfant intérieur

Mis à jour : 28 août 2018

Qui est cet enfant intérieur ?


Ce que j'appelle l'enfant intérieur c'est la petite fille ou le petit garçon que vous avez été. Cet enfant intérieur continue de vivre en vous et a une influence sur votre vie. Tout ceci se passe de façon très inconsciente. Néanmoins, cette influence peut avoir de grandes conséquences dans votre vie lorsque votre enfant intérieur a été blessé pendant votre enfance. En effet, quand vous étiez petits vous avez vécu un grand nombre d'expériences dont certaines ont pu être traumatisantes. Il est nécessaire de garder en mémoire que l'enfant que vous avez été, n'avait pas la même vision du monde que l'adulte que vous êtes devenu. Lorsque vous vous penchez sur votre enfance, vous ne voyez pas forcément quels sont les événements qui ont pu vous blesser. Ils sont souvent anodins, vus avec des yeux d'adulte. Or, si vous avez vécu une souffrance, une blessure ou un traumatisme, une part de vous s'en souvient ; votre enfant intérieur ! Il vous fera vivre des expériences afin que vous preniez conscience qu'il souffre. Ces événements à l'âge adulte n'ont souvent aucun rapport avec l’événement initial et il n'est pas toujours évident de faire le lien.


Retrouvez votre enfant intérieur


Comment reconnaître un appel de votre enfants intérieur ? Lorsque vous vivez des évènements qui se répètent dans le temps et que vous en souffrez. Souvent face à ces évènements, vos réactions sont tout à fait inadaptées. Par exemple, dès que vous êtes face à quelqu'un d'autoritaire et que vous perdez vos moyens. Vous vivez régulièrement des situations ou vous n'êtes pas à votre place. Vous avez des peurs inexpliquées et irraisonnées, des phobies. La répétition de ces expériences est un bon indice.


Comment guérir son enfant intérieur ?


Il existe plusieurs méthodes pour guérir son enfant intérieur. Comme d'habitude, je ne parle que de ce que j'ai expérimenté. Il n'est pas toujours facile de retrouver le souvenir initial du premier coup surtout, si l'évènement déclencheur a eu lieu dans la toute petite enfance. En sophrologie, je fais une anamnèse très complète. Il est parfois nécessaire d'y revenir plusieurs fois. Pendant la séance de sophrologie, je fais revivre l'évènement à la personne en tant qu'adulte qui va s'occuper de la petite fille ou du petit garçon qu'elle a été au moment où l'évènement traumatisant a eu lieu. Le « vous adulte » est là pour pour s'occuper du « vous petit » et pour le protéger, voir, le sortir de la scène si nécessaire. En tant qu'adulte vous pouvez interagir avec les différents protagonistes de la scène pour protéger l'enfant. Vous pouvez exprimer ce que vous n'avez pu exprimer tout petit... le travail se termine quand cet enfant intérieur est totalement rassuré et en sécurité. Lorsque je fais ce genre de séance, je travaille en totale collaboration avec vous et à tout moment vous pouvez sortir de la scène si ça devient trop pénible. Je ne fais ce genre de séances que lorsque vous êtes prêt (e). Je travaille toujours sur des souvenirs que vous m'avez décrits avant. Je ne fais pas de régression pour retrouver un souvenir que vous auriez oublié. En effet, il est facile d'induire un souvenir qui n'existe pas, ce qui pourrait avoir certaines conséquences. On m'a plusieurs fois demandé d'aider une personne à retrouver des souvenirs de viols. J'ai toujours refusé. Si un souvenir doit revenir en surface, il remontera. J'ai pour exemple une dame qui à la fin de la phase de relaxation a pris une position très éloquente. J'ai compris qu'il se passait quelque chose d'anormal d'autant qu'elle s'agitait de plus en plus. Elle était en train de revivre une agression dont elle avait été victime à l'âge de 5 ans et qu'elle avait totalement occultée. Le souvenir est remonté spontanément sans que je ne l'induise puisque travaillait sur tout autre chose. Bien sûr je l'ai guidée pour la libérer de ce traumatisme et ça a une énormément de répercussions positives dans sa vie. Cette personne était prête et son inconscient a permis qu'elle se remémore cet événement tellement traumatisant qu'elle l'a occulté pendant plus de cinquante ans. Tout cela pour dire que je ne travaille que sur des événements dont vous vous souvenez vraiment. Nous avons suffisamment vécu d’événements pouvant nous traumatiser, sans inventer des souvenirs qui n'existent pas mais que l'inconscient tiendra pour vrais ce qui aura les mêmes effets qu'un souvenir réel sur nous.


Prenez votre enfant intérieur par la main

Dialoguer avec son enfant intérieur.


Lors d'une séance, je vous apprends à dialoguer avec votre enfant intérieur. Ainsi vous pourrez parcourir votre enfance avec lui et retrouver seul de petits événements qui vous ont blessé (e). Vous pourrez ainsi consoler cet enfant que vous avez été, lui donner l'Amour dont il a manqué. Vous pouvez aussi lui insuffler de la confiance si vous en avez manqué, de la joie. Vous pouvez l'autoriser à exprimer ce qu'il n'a pu exprimer. Les applications sont nombreuses. Soyez avec votre enfant intérieur le parent idéal qu'il n'a pas eu. Vous pourrez ainsi vous libérer seul d'un bon nombre de petits traumatismes. Lorsque vous sentez un blocage trop important, faite appel à un thérapeute qui vous guidera.


L'intérêt de retrouver son enfant intérieur et de le guérir

Guérir son enfant intérieur est une façon de revenir à soi, de mieux se connaître. Lorsque votre enfant intérieur est guéri de ses traumatismes, il retrouve sa joie naturelle, son espièglerie et sa capacité créatrice. Cet enfant intérieur n'est en réalité pas séparé de vous, il vit en vous, il est vous. Aider son enfant intérieur, c'est s'aider soi même, se libérer soi même. Vous serez plus joyeux, plus créateur. Lorsque l'enfant intérieur est guéri, il devient un guide formidable, plein de créativité et de joie de vivre. Laissez-vous aller à sa légèreté, goûtez pleinement à sa joie de vivre. Se libérer de ses traumatismes de l'enfance, petits et grands, c'est retrouver de l'énergie et de la liberté.


#enfantintérieur #développementpersonnel #guérisonintérieure #joiedevivre #sophrologie #mieuxêtre #psychologie