• Karine GAUTHIER

Ces secrets de famille qui nous détruisent


Nos chers ancêtres


Nos ancêtres ont vécu avant nous et ont emporté avec eux des secrets, des secrets trop difficiles à dire, des secrets ineffables qu'ils ont profondément enfouis à l'intérieur d'eux même. Ces secrets dont l'acidité les a rongés peu à peu. Mais un secret c'est fait pour être dit. Il ne se laisse jamais oublier. Le secret s'imprime dans chacun des descendants qui le gardent inconsciemment au plus profond d'eux même. Et ce secret se manifeste par des symptômes inexpliqués, des comportements inadéquats, par des émotions qui s'expriment sans raison, par des souffrances, des douleurs inexplicables. Ils s'expriment aussi par des maladies, des comportements destructeurs, à risques... Le secret ne se tait jamais, jusqu'à ce qu'un descendant le découvre...


Les secrets de famille

Une histoire lourde de conséquences


Pendant 49 ans, j'ai vécu avec le ventre noué. Je le décrirais comme une boule au ventre avec des tentacules qui m'enserraient les entrailles au niveau du plexus solaire. Vivre avec le ventre noué en permanence, c'est vivre avec une douleur permanente, larvée au creux du ventre, c'est vivre en respirant à minima. Mais ça ne s'arrête pas là, ce ne sont que des symptômes physiques.

Avec ma boule au ventre, il y avait la peur, la terreur même, toujours présente, j'ai vécu ainsi en état d'urgence avec de fréquentes montées d'adrénaline, même la nuit, surtout la nuit. J'ai vécu avec des cauchemars, la peur chevillée au corps. Combien de thérapeutes m'ont dit que je devais me libérer de mes peurs, à juste titre certes...


Mais comment se libérer d'une peur dont on ne connaît pas l'origine, une peur insidieuse, sans visage, intemporelle, sans substance ? Cette boule au ventre, c'était comme un immense poids qui entravait chacun de mes gestes, qui m'épuisait autant par sa présence que par les conséquences de mes mauvaises nuits. Comment, continuer à avancer dans ma vie avec cette boule en ventre envahissante, cette peur insaisissable vrillée au cœur de mon plexus solaire ?


Pendant des années, j'ai tout essayé pour m'en délivrer, en vain. Tout ce que j'ai entrepris a été utile car peu à peu, je me suis libérée d'autres peurs. Mais je continuais ma vie avec la boule au ventre. Cette situation est devenue insupportable car les conséquences sur mon corps épuisé étaient nombreuses. Je ne pouvais plus continuer à vivre ainsi. Je suis allée voir une thérapeute de plus, un peu comme si j'allais voir la thérapeute de la dernière chance. Je refusais de continuer à vivre ainsi, épuisée, sans énergie. Je préférai mourir que de continuer ainsi bien que je ne sois pas suicidaire, mais là, je n'en pouvais plus.


les secrets de famille nous enchainent

Aujourd'hui, je sais. J'ai découvert le secret....


Au cours d'une séance ou plutôt juste après, un secret de famille est remonté à moi. Jamais je n'aurais pu l'imaginer. Au départ, je me suis demandée si je ne l'avais pas inventé. Comment imaginer une telle situation, liées à mes grands parents paternels ? Les faits se sont passés bien avant la naissance de mon père et de ses frères alors que mes grands parents étaient de jeunes mariés. Je ne dirai pas le secret par respect pour eux, seuls mes enfants savent. Mais depuis que je sais, la boule au ventre a disparu et tous les symptômes qui vont avec. Je respire pleinement comme si mon ventre et mes poumons étaient enfin reliés. Je n'ai plus aucune tension dans le ventre. Mes muscles sont relâchés. Les montées d'adrénaline nocturnes ont cessé. Je n'ai plus de peur en moi, je suis en paix, profondément sereine à l'intérieur. Je n'ai plus peur de mon avenir, je n'ai plus peur, tout simplement. J'ai confiance en la vie. Aujourd'hui, je dors bien, je ne suis plus en état d'alerte permanent. Mon corps récupère doucement de 49 ans d'état d'urgence. Cela demande du temps.


Tous les descendants souffrent de ce secret


Ce secret a eu des conséquences sur mes grands parents, mon père, mon frère, certainement aussi mon oncle, l'aîné de mon père et ses enfants. Mon père a vécu à l'intérieur de lui même, paralysé totalement, incapable de vivre. Ce secret n'est certainement pas la seule raison du comportement de mon père mais il y a contribué.


Aujourd'hui, j'ai libéré toute ma lignée de ce secret, jusqu'à mes grands parents (décédés depuis longtemps) qui sont venus à moi pour me dire que c'était terminé. Je ne me suis jamais sentie aussi sereine, en paix dans tout mon être.


la libération

A la découverte du secret de famille


Mon exemple est un exemple parmi tant d'autres. Nos ancêtres ont une influence sur nous, sur nos vies, notre comportement même si on ne les a pas connus ou très peu. Les secrets sont tus la plupart du temps par honte, par manque de courage, par culpabilité, pour protéger les enfants... Il y a des secrets tout simplement indicibles, si horribles, si destructeurs qu'ils en sont ineffables. Une même famille garde en elle bien souvent plus d'un secret qu'il faut découvrir peu à peu. Chacune de nos lignée a des secrets qui sont bien souvent en miroir dans les lignées de notre conjoint.


Il a fallu des décennies pour que ce secret là émerge enfin. Les protagonistes sont décédés depuis des années. Dans le cas de mes grands parents, il n'y avait aucun témoin. Il m'a fallu toutes ses années d'évolution pour pouvoir y accéder. Quand je vois toutes les conséquences qu'a eu ce secret dans ma vie, moi qui suis née des décennies après les faits, je suis heureuse d'avoir fait tout ce chemin pour le découvrir.


le livre de nos ancêtres

Certains secrets se laissent découvrir plus facilement que d'autres. Je ne conseille pas de chercher le secret à tout prix mais quand vous avez des symptômes inexpliqués, des émotions incontrôlables, des peurs sans fondement ce sont autant de signes que quelque chose s'est passée, soit dans votre enfance, dans une de vos lignées ou dans vos vies antérieures. Il existe des personnes qui font de la lecture d'âme et qui vous aideront à vous libérer. Ayez confiance en vos ressentis, en vos intuitions. Ne vous jugez pas dans vos comportements inadéquats, vos peurs, vos émotions. Accueillez les, ils ont toujours quelque chose à raconter sur vous même.